Quand le profane se mêle au sacré !

 

Le Grand pardon est donc une fête religieuse, mais dès les débuts, la ville de Chaumont, pour sa renommée et son activité, invente des traditions, en paticulier les "Diableries". Ainsi le profane se mêle au sacré pour donner un éclat particulier à la ville de Chaumont.

 

 

 

 

 

Institué depuis plus de 500 ans, le Grand Pardon fait partie du patrimoine de Chaumont. Depuis toujours le profane et le religieux s'y côtoient.

 

Chaumont est la seule ville de France à posséder un Grand Pardon qui est fêté tous les 6, 5, 6 et 11 ans (quand le 24 juin, fête de St-Jean Baptiste tombe un dimanche) et déjà à l'origine, à côté des processions, étaient jouées des scènes théatrales. De plus, la ville est décorée de fleurs fabriquées durant des mois par des bénévoles. Chaque rue a ses couleurs particulières.

 

De nombreuses animations sont proposées ( expositions, concerts, conférences, spectacles de rue...) et tous, croyants ou non, profitent de ce grand moment de convivialité et des festivités qui font la fierté de notre ville

 

Toutes ces animations sont organisées par l'association du Grand Pardon, y participent la ville, le département, la région, le diocèse, l'union des commerçants et de nombreux bénévoles qui ne ménagent pas leur peine.

 

Un grand merci à tous !

 

 

 

Depuis son instauration, Chaumont fête fidèlement son Grand Pardon chaque fois que le juin soit un dimanche. Les exceptions sont rès rares et vraiment particulières :

 

- il n'y a que 2 ans entre les Grands Pardons de 1582 et 1584, suite à la réforme du calendrier julien par le pape Grégoire XIII, qui supprime 10 jours de l'année 1582, pour ramener l'équinoxe de printemps au 21 mars;

 

-  celui de 1798 n'est pas célébré à cause de la suppression des dimanches : les décadis ayant force de loi et il n'y eut pas de concordance entre le 24 juin et le dimanche;

 

- en 1917, durant la 1ère guerre mondiale, le Grand Pardon n'est célébré que par une cérémonie à l'intérieur de l'église St-Jean-Baptiste;

 

- pour cause de guerre encore une fois, celui de 1945 est reporté au dimanche 23 juin 1946.

 

 

Les photos ci-dessous nous ont été offertes par Mme Dinard de Chaumont, un grand merci à elle.

 

Si vous avez des photos ou des documents concernant le Grand Pardon vous pouvez nous les prêter, nous les numériserons et ils seront conservés aux archives de la ville de Chaumont. Nous vous rendrons bien sûr vos documents après numérisation, merci de vous adresser à l'association du Grand Pardon.